Dans les immeubles chauffés au chauffage collectif, les charges de chauffage représentent parfois plus de 55% des charges et ce poste est en constante augmentation. Pourtant, les occupants se plaignent beaucoup des conditions de confort de leurs logements. Comment un meilleur suivi de la température et de l’hygrométrie dans ces bâtiments permet-il d

Le confort thermique, en particulier la température de confort est un sujet sensible, notamment en chauffage collectif, puisqu’elle est difficilement quantifiable, et que le niveau de confort demandé varie selon les occupants. De manière simplifiée, on définit la température ressentie de la manière suivante: Tressentie = (Tambiante + Tparois)/2