La puissance électrique consommée par le circulateur est proportionnelle au cube du débit.
Un débit multiplié par 2 induit une consommation électrique multipliée par 8 !

Les débits des installations sont en moyenne 2,5 fois supérieurs aux débits requis selon une étude menée par le COSTIC ( Expert du Génie Climatique et de l’Equipement Technique du Bâtiment ). Cela qui entraîne une consommation électrique plus de 15 fois supérieure !

Au delà de son impact sur la consommation électrique, un débit trop important impacte la durée de vie des équipements à cause de phénomènes tels que la cavitation, et la corrosion.

Contrairement aux idées reçues, le débit de l’eau dans le réseau hydraulique a une faible influence sur la puissance thermique émise par les radiateurs:

  • Multiplier par 2 le débit, augmente d’à peine 10% la puissance thermique émise
  • Un sous-débit de 24% entraîne une réduction de puissance de seulement 5%

Il est donc important de vérifier le dimensionnement des circulateurs, et de penser à installer des circulateurs à vitesse variable qui s’adaptent aux besoins des utilisateurs.

Tags

No responses yet